TowardsWeb User-Centric Development

Par Emilian Pascalau, soutenue au CNAM le 07/04/2014, co-encadrée avec Philippe Rigaux

World Wide Web (WWW) est devenu le plus grand dépôt d’informations que l’homme ait jamais assemblé et il est en croissance continue. WWW s’est transformé en un environnement génératif qui favorise l’innovation par le développement des technologies et par un changement dans la perception des gens sur le Web et comment l’utilisent. Le nouveau WWW ou l’Internet de l’Avenir est celui d’un Internet des Services et un Internet des Objets.Naturellement, une série des questions se posent à partir de ce contexte : comment filtrez-vous les choses pour créer plus de valeur que vous obtenez actuellement ? Comment pouvez-vous regrouper les choses d’une manière intelligente et facile au lieu de la faire dans votre tête? Le monde ne peut pas être décrit sans ambiguïté, alors comment pouvez-vous permettre aux utilisateurs de traiter avec le monde à leur manière, en fonction de leur compréhension? Levine dans son livre “Cluetrain manifesto” a argumenté que les marchés sont conversations, alors comment peut-on impliquer les utilisateurs dans la conversation ? Comment les utilisateurs peuvent être autorisés à la consommation facile des services, de l’information, des choses qu’ils trouvent autour?Cependant, la conception et le déploiement d’un tel logiciel capable d’interaction directe et l’autonomisation de l’utilisateur final reste toujours un problème. On a, d’une part, les utilisateurs qui ont des idées, mais qui n’ont pas l’environnement technique et les capacités en programmation pour faire eux-mêmes le développement. D’autre part, on a un grand volume des données, ressources et services qui qui pourraient être regroupées à la fois en termes de données, mais le plus important, en termes de comportement d’innover et de créer nouveaux objets. Notre objectif dans cette thèse est de combler ce manque d’outils qui sont capables d’une interaction directe et l’autonomisation des utilisateurs finaux, de manière unifiée. Ainsi, notre principale contribution dans cette thèse est le développement d’une approche holistique pour les systèmes basés sur le Web qui sont centrés sur l’utilisateur et qui intègrent des données, les services et le comportement disponible sur le Web 2.0.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :